Mariage: les couples homosexuels pourront s'unir à partir du 1er septembre 2013

Les couples homosexuels pourront se marier et adopter des enfants « au premier semestre 2013 », a promis mardi le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, répondant à un engagement de campagne du président François Hollande.

« Au premier semestre 2013, le droit au mariage et à l’adoption sera ouvert à tous les couples, sans discrimination », a déclaré le Premier ministre lors de son discours de politique générale à l’Assemblée nationale.

« Notre société évolue, les modes de vie et les mentalités changent. Des aspirations nouvelles s’affirment », a justifié Jean-Marc Ayrault. « Le gouvernement y répondra ».

Selon un récent sondage de l’Ifop, les homosexuels et bisexuels représentent environ 6,5% du corps électoral, soit plus que les catholiques pratiquants (4,5%).

Quelque 200.000 enfants vivraient dans des familles homoparentales, selon les organisations de parents homosexuels.

Durant la campagne, François Hollande avait annoncé une loi sur le droit au mariage et à l’adoption pour les couples homosexuels « au plus tard au printemps 2013 ». Nicolas Sarkozy s’y était dit hostile, une opposition confirmée ce week-end par le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé.

Les principales organisations de défense des droits des homosexuels avaient appelé à voter pour François Hollande, à l’exception de Gay Lib, qui réunit les homosexuels de l’UMP et n’avait pas donné de consigne de vote.

La ministre de la Famille Dominique Bertinotti avait pris place samedi en tête de la Gay Pride à Paris. Elle s’était dite « confiante » pour que la loi « sorte en 2013 ». « Je vais partout où l’avenir de la famille se joue », a-t-elle affirmé, ajoutant que « toute avancée sociétale profite à l’ensemble de la société ».

Selon un sondage BVA publié en janvier, 63% des Français sont favorables au mariage pour les homosexuels et 56% à l’adoption.