Maire de gauche, je ne célébrerai pas de mariage de couples homosexuels

Maire de gauche, je ne célébrerai pas de mariage de couples homosexuels

Lorsque le débat autour du projet de loi autour du mariage pour tous a commencé, j’en ai discuté avec les élus de la mairie et j’ai dit clairement que je ne célébrerai pas d’unions entre personnes de même sexe. Je ne me sentirais pas capable de le faire. Marier des gens est un acte important, je ne voudrais pas aller à l’encontre mes idées et de ma représentation du couple : un homme doit s’unir à une femme, selon moi.

Je sais que d’autres maires entendent faire comme moi, qu’ils soient de gauche ou de droite. Lors d’un conseil municipal, j’en ai donc référé aux élus. Nous n’avons pas encore acté qui le ferait. J’ai pris l’initiative de dire ma façon de penser sur le sujet, je ne connais pas le point de vue de tous dans l’équipe municipale. Je n’ai pas encore demandé aux uns et aux autres s’ils étaient tous disposés à célébrer ses unions.

Je sais le paradoxe de ma situation, je suis adhérent au parti socialiste depuis 1993. Je n’ai pas suivi le débat sur la question dans les réunions de la section, j’ai l’impression que ces échanges ont pris davantage d’importance dans les grandes agglomérations où des mobilisations avaient lieu, ici nous en parlons assez peu.

Je ne m’opposerai pas cependant à ce que ces célébrations aient lieu. Je ne me suis rendu à aucune manifestation, je n’ai pas milité contre non plus.

En ma qualité de maire, il m’arrive de ne pas pouvoir célébrer tous les mariages à Chamblet. Souvent, en cas d’indisponibilité ou bien parce que les mariés, proches d’un élu, peuvent souhaiter que ce soit lui qui procède à la cérémonie. Si je ne peux pas le faire, c’est ma première adjointe qui s’en charge, et une conseillère municipale me remplacera à la fin du mois d’août lors d’un prochain mariage.

François Hollande avait évoqué le respect d’une « liberté de conscience » lors du congrès des maires de France en novembre dernier. Cela ne figure malheureusement pas dans le texte de loi voté par le Parlement. Je ne veux pas troubler l’ordre public. Le président de la République a précisé que la loi devait s’appliquer dans toutes les communes.

Chamblet compte 1100 habitants, aucun couple homosexuel n’a encore fait de demande de mariage. Tout le monde se connaît, certains sont peut-être prêts à le faire mais je ne sais pas s’ils souhaiteront rendre publique leur union.

Propos recueillis par Mélissa Bounoua.

Par 
Maire de Chamblet (03)
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/868075-mariage-gay-maire-de-gauche-je-ne-celebrerai-pas-d-unions-de-couples-homosexuels.html