En Louisiane, un pasteur victime des inondations qu'il attribuait à un « châtiment divin » contre les gays

En Louisiane, un pasteur victime des inondations qu'il attribuait à un « châtiment divin » contre les gays

>> Tony Perkins blamed gay people for God's wrath. His house was swept away

Des pluies torrentielles se sont abattues ces derniers jours en Louisiane, provoquant des inondations historiques. Et parmi les milliers de victimes figure le pasteur ultraconservateur Tony Perkins, lobbyiste coutumier des polémiques contre les LGBT, ces « pervers, destructeurs de la nation », qu'il accuse en outre d'être responsables des catastrophes naturelles. D'où l'ironie de la situation relevée par la presse américaine.

Homme d'église mais président de la très controversée association anti-gay « Family Research Council » (Conseil de recherche sur la famille, la foi et la liberté), le prêcheur avait notamment repris en 2015 les propos d'un pasteur messianique, Jonathan Cahn (auteur du roman le Présage), qui imputait déjà les ravages de l'ouragan Joaquim, le plus puissant de la saison, à une « manifestation de la colère de Dieu » contre la légalisation du « mariage gay » et, dans la foulée, l'« avortement ».

Conseillé de Ted Cruz sur les questions religieuses, pendant sa course à l’investiture républicaine, Tony Perkins milite également pour l'utilisation des soi-disantes « thérapies » dites « de conversion », qui prétendent faussement changer l’orientation sexuelle d’une personne. La Cour suprême a confirmé leur interdiction « de facto » en mai 2015. Mais pour Tony Perkins, qui assimile aussi la pédophilie à l'homosexualité, une « pathologie » comparable à une « dépendance » à la drogue : il faut prévenir les risques du « péché » dès l'adolescence. Surtout devant la vague de coming-out suscitée ces dernières années.

Doit-on y voir un signe ? Le pasteur a évoqué un déluge « de proportions quasi bibliques » après son évacuation par canoë.

Terrence Katchadourian
stophomophobie.org