Le Synode de l’Eglise d’Angleterre rejette l’examen d’un rapport excluant le mariage égalitaire (VIDEO)

 

Après deux ans de discussions menées dans le cadre d’un processus baptisé « Shared conversations », le Synode général de l’Église d’Angleterre, qui devait examiner ce 15 février un rapport rédigé par les évêques sur « le mariage et les relations entre personnes de même sexe », a finalement rejeté la motion, appelait à maintenir l'enseignement traditionnel, qui veut que ce soit « l'union entre un homme et une femme ».

A l’intention des membres du clergé, ces nouvelles directives, d’une vingtaine de pages avec annexes, réclamaient aussi « l'abstinence » pour les ecclésiastiques engagés dans une « relation homosexuelle », en recommandant toutefois « un nouveau ton et une culture de l’accueil et du soutien » en faveur des personnes LGBT.

Mais pour la cinquantaine de manifestants réunis devant les grilles du Parlement de l’Église mercredi à Londres, cette concession était bien trop faible. Ils ont salué une victoire symbolique de l'amour et l'égalité, contre l'« hypocrisie » d'un texte rédigé par des « bigots », pouvait-on lire sur certaines pancartes.

« Un changement de ton, c'est très superficiel », avait déjà souligné en amont du vote à l'AFP Colin Coward, prêtre et directeur de « Changing Attitude », un réseau d'Alliés au sein de l'Eglise, divisée depuis des années sur le sujet, entre branches libérales, aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne, et conservatrices, majoritaires au Kenya ou au Nigeria.

Mais elle autorise depuis 2005 les homosexuels unis dans le cadre d'un partenariat civil à devenir prêtres. Et, a levé en 2013 l'interdiction qui leur était faite d’être ordonnés évêques.

Certains membres conservateurs ont néanmoins voté contre le rapport, parce qu'il recommandait justement une attitude plus accueillante et la promesse de favoriser une « interprétation des actuelles règles et orientations pour permettre un maximum de liberté dans ce cadre ». Ironique.

Valentine Monceau
stophomophobie.com

>> Church of England clergy have appeared to signal support for gay marriage after they rejected a bishops’ report which said that only a man and woman could marry in church.

The report recommended that the bar on same-sex church marriages continue but that a more welcoming attitude towards homosexuals should be shown by congregations.

However, the motion was rejected by clergy at the General Synod who voted 100 to 93 against. Sources said they believed the recommendation had been rejected by the more liberal members of the clergy who thought the Church should ultimately drop its opposition to gay marriage.

Campaigners for gay marriage welcomed the decision as a « victory for love and equality ».

After the vote, Graham James, the Bishop of Norwich, who led the group that produced the report, said: « We have listened to those who have spoken, and those others who have made contributions to us directly ».

« Our ongoing discussions will be informed by what members of Synod and the wider Church have said as a result of this report. »

The vote exposes deep divisions in the Anglican Church over homosexuality and is embarrassing for the House of Bishops as authors of the report.

In the vote, which was split between the Church’s three houses – bishops, clergy, and laity – the clergy were the only house not to « take note » of, or accept, the report, which meant it was rejected.

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.