Injures, harcèlement, appels au meurtre et menaces de mort sur Twitter, sous couvert de la liberté d’expression

Injures, harcèlement, appels au meurtre et menaces de mort sur Twitter, sous couvert de la liberté d’expression

Nous avons reçu, en un wek-end, plusieurs centaines de messages nous injuriant, nous menaçant, Lyes, notamment, pour son militantisme et ses actions menées en banlieue. Mais aussi pour avoir soutenu et pris la défense du YouTubeur et chanteur Bilal Hassani, harcelé sur les réseaux. Des commentaires qui vont tous pourtant à l’encontre de la loi.

Le jeune homme l’a dénoncé ce 14 novembre dans une vidéo. Une véritable déferlante de haine, sous couvert d’anonymat et de la liberté d’expression, principalement sur Twitter, qui se cantonnent au mieux à la suspension en France de certains comptes, mais refusent de s’exprimer, s’impliquer, aux côtés des enquêteurs, ou mettre en place de véritables mesures.

Laissez un commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.