: « Faire mon coming-out, ce n’est pas vraiment mon truc »

: « Faire mon coming-out, ce n’est pas vraiment mon truc »

>> Is she ready right now to make any big pronouncements about her sexuality?

[spacer]

Entre autres sujets pour le mois de septembre, l’entretien de Kristen Stewart sur le magazine Nylon, qui revient sur le quotidien pesant de la jeune star hollywoodienne, et bien évidemment sa sexualité. Mais l’actrice assure : « je ne me cache pas. Il suffit de chercher sur Google ».

september-coverConfirmation en « demi-teintes » des propos de sa mère, concernant sa relation avec Alicia Cargile, son assistante ? Cette dernière avait dit avoir rencontré la petite-amie de sa fille et l’aimer beaucoup, avant de se raviser.

«Je crois en la « fluidité » de la sexualité. Tant que je ne décide pas de faire une fondation ou de dire quelque chose parce que j’estimerai que les gens doivent l’entendre (…) Je suis juste une môme qui fait des films…
Je pense que dans trois ou quatre ans, il y aura bien plus de personnes qui ne penseront plus qu’il est nécessaire de savoir si on est gay ou hétéro. Ce sera juste : « Fais ton truc » ».

[spacer]

>> Yes… “Google me, I’m not hiding.”

…And no: “If you feel like you really want to define yourself, and you have the ability to articulate those parameters and that in itself defines you, then do it. But I am an actress, man. I live in the fucking ambiguity of this life and I love it. I don’t feel like it would be true for me to be like, ‘I’m coming out!’ No, I do a job. Until I decide that I’m starting a foundation or that I have some perspective or opinion that other people should be receiving…I don’t. I’m just a kid making movies.”

That’s not all there is, though, to Stewart’s reluctance to categorize her sexuality. She also believes in fluidity, the kind that prompted Miley Cyrus to say to Paper magazine recently that she’s “literally open to every single thing that is consenting.”

Stewart adds, “I think in three or four years, there are going to be a whole lot more people who don’t think it’s necessary to figure out if you’re gay or straight. It’s like, just do your thing.”