Exclusif : La police de Miami recherche un tueur de travestis !

Exclusif : La police de Miami recherche un tueur de travestis !

Ce dimanche dernier, très tôt dans la matinée, tandis que la tempête tropicale Isaac se rapprochait dangereusement du sud de la Floride et que la plupart des habitants restaient cloîtrés pour se protéger, un homme de 33 ans, habillé en femme, a été abattu en pleine rue.
Les détectives ignorent encore s’il s’agit là d’un règlement de compte, d’un vol qui aurait tourné au pire ou si la victime aurait été choisie parce que « son style de vie ».

Une équipe de CBS4 s’est infiltrée pour suivre le dossier sur le terrain, tandis que les policiers distribuaient encore dans le quartier (près de la 60 NW et 77e St. où le crime s’est produit) des tracts pour tenter de récolter des témoignages.
Le détective Frankie Sanchez, en charge de l’affaire, leur a d’ailleurs bien suggéré pencher pour la thèse d’un tueur de travestis : « Nous sommes à la recherche de toute information qui pourrait nous aider à comprendre ce qui est arrivé.

La victime, Dewayne « Deja » Jones, avait été arrêté en mai dernier pour racolage, prostitution et port d’arme dissimulée.
Il n’était pas un inconnu des forces de sécurités ce qui évidemment embrouille d’avantage les pistes.

Un voisin, Charles Clauss, qui a entendu les cris désespérés de Jones a déclaré : «Le gars qui a été tué, je l’ai entendu crier à l’aide plus de quatre fois. A chaque coup de feu, il criait à nouveau. Je pense que c’est assez mauvais. Un autre voisin m’a également dit avoir vu le tueur s’enfuir après avoir menacé Jones. » Heureusement, d’autres « témoins » continuent de parler et on a pu apprendre ainsi qu’il y avait eu 6 coups de feu tirés, des échanges verbaux violents concernant le sac de la victime qui ne semblait donc pas connaitre son agresseur…

Bien que Jones n’ait pas spécialement caché son goût du vêtement féminin, dans son quartier, peu de gens ne semblaient vraiment s’en soucier, et pourtant : «Il n’y a aucune excuse pour des actes du genre…» répète l’inspecteur Sanchez. «Ce gars voulait juste sortir d’ici pour vivre et il a été abattu sans raison apparente. Je pense à sa famille, désespérée qui mérite des réponses ! »

Terry G. (stophomophobie.com)