Etats-Unis Lady Gaga accusée de pousser les adolescents à l'homosexualité par une organisation familiale

Office Depot, le papetier américain qui a concluun partenariat avec la fondation de la chanteuse Lady Gaga « Born This Way Foundation » est accusé d’aider la popstar à transformer les adolescents en homosexuels par une organisation familiale américaine

L’Association des familles de Floride s’en prend à la chaîne de papeterie américaine Office Depot qui a fait un don d’un million de dollars à la fondation d’aide aux adolescents crée par Lady Gaga.

Elle a déclaré qu’Office Depot délivrait ainsi un « message irresponsable à de nombreux adolescents qui auraient éventuellement choisi d’être hétérosexuels. »

« La promesse un million de dollars d’Office Depot à la fondation de Lady Gaga ‘Born This Way Foundation’ va influencer de nombreux adolescents à accepter l’homosexualité toute leur vie alors qu’ils  auraient pu dépasser leur crise de puberté et devenir hétérosexuels ».

Bob Moore, le directeur du marketing d’Office Depot, a fait l’éloge de la Fondation « Born This Way » la qualifiant d' »organisation à même d’améliorer la vie des jeunes d’aujourd’hui ».

La chaîne de magasins de papeterie vendra en édition limitée des produits labelisés « Born This Way », en particulier des braclets de fierté entre autres objets.

Lady Gaga a annoncé  en novembre 2011 qu’elle allait lancer sa fondation avec sa mère, Cynthia Germanotta, et un certain  nombre de partenaires, dont le California Endowment, un organisme de prévention, et le Centre Berkman de l’Université d’Harvard, qui travaille sur les implications sociales d’internet.

La pop star gay-friendly expliquait vouloir créer « une communauté mondiale qui protège contre le harcèlement et l’abandon ».

Son single « Born This Way » – qui a donné le nom à sa fondation – avait été salué comme « le nouvel hymne gay » par Elton John pour ses paroles défendant l’orientation sexuelle LGBT comme une « bonne voie ».

Lady Gaga avait fait cette annonce après le suicide d’un jeune homosexuel victime de harcèlement homophobe, Jamey Rodemeyer. L’adolescent avait posté une phrase d’une chanson de Lady Gaga sur son compte Facebook avant de se tuer.

La chanteuse lui avait rendu hommage lors d’un concert à à Las Vegas peu après.

Elle avait aussi profité d’une rencontre avec Barack Obama pour soulever la question du suicide et du harcèlement des adolescents gays avec le président américain.