Etats-Unis La police sur la piste d'un attentat gay contre une organisation homophobe

Un homme de 28 ans, militant dans le milieu associatif LGBT,  a ouvert le feu mercredi sur un gardien de sécurité travaillant au siège d’une organisation chrétienne homophobe de Washington. Les médias américains spéculent sur les motivations politiques du tireur.

Un vigile a été blessé par balles mardi dans les locaux du Family Research Council (FRC) à Washington, une organisation connue pour ses prises de positions homophobes.

Le tireur a été rapidement maîtrisé et arrêté. Selon la chaîne d’information Fox News, il aurait fait des « déclarations d’ordre politique au sujet de l’organisation » avant d’ouvrir le feu.

Pour l’heure, il pas possible de savoir si le tireur a agi pour des raisons politiques mais le FBI, la police fédérale américaine, a confirmé que ses agents enquêtaient sur cet incident.

La chaîne de télévision ABC a souligné que le tireur, Floyd Lee Corkins, âgé de 28 ans, avait travaillé ces six derniers mois en tant que bénévole dans un centre LGBT de la capitale américaine.

Par ailleurs, il aurait transporté dans un sac à dos des documents concernant Chick-Fil-A, la chaîne de fast-food dont le propriétaire a pris publiquement position contre le mariage homosexuel ces dernières semaines.

Le site du FRC a relayé des messages imputant l’agression à l' »intolérance » des militants LGBT.

Les principales organisations LGBT américaines ont diffusé un communiqué condamnant l’attentat et souhaitant un prompt rétablissement à la victime.

Le candidat républicain à l’élection présidentielle de novembre, Mitt Romney, a réagi dans un communiqué, se disant « choqué » par un tel événement et estimant « qu’il n’y a pas de place pour autant de violence dans notre société ».