Égypte : Jugés pour avoir simulé un mariage gay

Égypte : Jugés pour avoir simulé un mariage gay

>> Egypt ‘gay marriage’ video detainees to face trial

Huit hommes arrêtés récemment en Égypte pour être apparus dans la vidéo d’un « mariage gay » largement relayée sur les réseaux sociaux vont être jugés dès mardi pour « incitation à la débauche », a indiqué un responsable du parquet. Si la loi égyptienne n’interdit pas formellement l’homosexualité, plusieurs personnes ont été condamnées pour « débauche » ces dernières années, accusées d’avoir pris part à des fêtes rassemblant des homosexuels, des affaires qui ont défrayé la chronique dans des médias égyptiens toujours prompts à les dénoncer, voire à publier leurs photos. Sept des prévenus avaient été arrêtés le 6 septembre à la suite de la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo montrant un couple d’homosexuels en train de célébrer, dans un bateau sur le Nil au Caire, leur union en petit comité, échangeant des alliances et entourés par leurs amis qui chantent et lancent des youyous.

Le huitième a été arrêté un peu plus tard à Alexandrie, dans le nord. « Ils ont été renvoyés devant un tribunal correctionnel » notamment pour « incitation à la débauche » et « atteinte à la pudeur », a indiqué lundi un responsable du parquet égyptien. Le procès doit débuter mardi, a précisé le responsable. Les huit hommes, identifiés grâce à la vidéo, selon la presse gouvernementale, avaient été placés en détention provisoire et le parquet avait ordonné un « test médical » pour les prévenus, selon l’agence de presse officielle Mena. Une pratique fréquemment dénoncée par les défenseurs des droits de l’homme pour qui ces « tests » sont destinés à déterminer si un accusé est homosexuel ou non. Le 9 septembre, Human Rights Watch (HRW) avait appelé l’Égypte à libérer les accusés, dénonçant ces « tests médicaux » imposés aux prévenus. « Les autorités égyptiennes ont à plusieurs reprises arrêté, torturé et détenu des hommes soupçonnés de conduite homosexuelle », avait alors précisé HRW.

>> Eight men arrested in Egypt for appearing in a « gay marriage » video that went viral on the Internet have been referred to trial for inciting debauchery, judicial sources said Monday. Homosexuality is not included in a list of sexual offences explicitly outlawed by Egyptian law, but it can be punished under several different statutes on morality.

Seven of the nine men identified from the video were arrested on 6 September. They tested negative after they were put through medical exams to detect whether they were homosexuals.

The eighth suspect was arrested days later.

The accused will now face trial in front of a misdemeanour court on charges of inciting debauchery and offending public morality, an official from the prosecutor’s office said.

‘Testing’ for homosexuality

A total of 16 men were seen in the video, including the one who filmed the footage. Nine of them were identified by the authorities.

The footage showed a « gay marriage » ceremony aboard a Nile river boat.

The footage shows two men in the centre kissing, exchanging rings and cutting a cake with their picture on it.

AFP