"Dhee" : La première bande dessinée relatant la vie d'une jeune lesbienne au Bangladesh

"Dhee" : La première bande dessinée relatant la vie d'une jeune lesbienne au Bangladesh

L'ouvrage a été présenté par "Boys of Bangladesh", la plus grand association de défense des droits des homosexuels du pays, lors d'un événement organisé ce samedi soir à l'ambassade de Grande-Bretagne à Dacca, auquel auront ainsi participé des centaines de personnes, soigneusement passées au crible de crainte de manifestations de militants conservateurs :

"Avec Dhee, qui signifie 'sagesse' en bengali, nous voulons changer les perceptions sur les gens LGBT. Nous devons être libres de choisir qui nous aimons", explique à l'AFP Mehnaz Khan, un participant au projet. "Il s'agit de faire passer un message à tout le monde".
Les gays et les lesbiennes souffrent de discriminations, voire bien pire, au Bangladesh. L'homosexualité est passible de la perpétuité bien que les poursuites soient rares.

11865352_1068729283137530_5167950887119584535_oLa bande dessinée, qui doit être distribuée lors de diverses manifestations, afin attirer l'attention sur le sort réservé aux LGBT, dans ce pays conservateur à majorité musulmane, raconte la vie de cette jeune fille, qui soumise à des pressions immenses pour changer, va demander aux lecteurs si elle doit se suicider, se marier pour plaire à sa famille, fuir le pays ou rester et persister dans sa relation.

"La prochaine fois, nous espérons pouvoir tenir de tels rendez-vous dehors. Nous ne voulons pas vivre notre vie à l'intérieur et au secret", a commenté le militant Khushi Kabir.

Les homosexuels vivent bien souvent cachés et mènent une double vie dans ce pays profondément conservateur où 90% des habitants sont musulmans.

Récemment, les LGBT sont devenus plus audacieux et réclament le respect de leurs droits.

L'année dernière, le premier magazine destiné à un public gay est paru sans soulever trop de vagues.

avec l'AFP