-->

Belgique : L’administration fédérale veut « plus de neutralité liée au sexe lors des recrutements »

Belgique : L’administration fédérale veut « plus de neutralité liée au sexe lors des recrutements »

Depuis ce vendredi 18 décembre, les offres d'emploi publiées par l'organisme Belge de recrutement des fonctionnaires fédéraux, le Selor, prendront en compte les personnes transgenres, intersexuées et queers. Tous les postes vacants stipuleront désormais explicitement la diversité des genres, la mention « H/F » ayant été remplacée par « H/F/X », « de manière à inclure toutes les personnes qui ne se reconnaissent pas dans les genres masculin ou féminin ».

« Avec cette formulation adaptée, l’administration fédérale souhaite expressément souligner l’importance de la neutralité liée au sexe lors des recrutements », indique également le communiqué, et ainsi « encourager tous les candidats » à s'engager, sans avoir à dissimuler leur orientation sexuelle.

Genre neutre

« Nous devons nous débarrasser des stéréotypes utilisés dans certains emplois où un genre est souvent associé », a ajouté la secrétaire d'Etat à l'Egalité des chances, Elke Sleurs, rappelant que cette nouvelle mesure s'inscrit dans le cadre de la campagne « All genders welcome ! » (Tous les genres sont bienvenus), destinée à œuvrer pour « l'acceptation des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transsexuelles dans le milieu du travail grâce à l'éducation et au coming out ».