Assemblée nationale Des députés UMP demandent une commission d'enquête sur la théorie du genre

Des députés UMP demandent la création d’une commission d’enquête sur « l’introduction et la diffusion de la théorie du genre en France », dans une proposition de résolution.

Jeudi, lors de l’audition à l’Assemblée nationale de la présidente de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) Christine Lazerges, le député UMP Xavier Breton avait estimé que le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples homosexuels « s’appuie sur la théorie du genre, idéologie qui consiste à dire l’homme et la femme sont interchangeables ».

« Nous allons demander une commission d’enquête pour voir comment cette théorie est en train de s’infiltrer, de se diffuser dans notre pays sans aucun débat public », avait-il ajouté.

La proposition de résolution signée par Xavier Breton et Virginie Duby-Muller estime qu' »en introduisant la théorie du ‘gender’ en France, nous serions en face d’une rupture majeure de notre société et d’un bouleversement pour l’ensemble des Français ». Cette théorie « ne peut être imposée en catimini », selon les deux signataires.

Nées sur le terreau du féminisme, les études de genre (gender studies) portent sur les stéréotypes hommes-femmes. Aux Etats-Unis, plusieurs universités prestigieuses financent des départements ou des chaires professorales consacrés à ce champ de recherche.