Asile et Immigration : Les Etats pénalisant l’homosexualité exclus de la liste des « pays d'origine sûr » (VIDEO)

Asile et Immigration : Les Etats pénalisant l’homosexualité exclus de la liste des « pays d'origine sûr » (VIDEO)

Les députés de la commission des lois ont débuté, ce mercredi 4 avril, l'examen des quelque 900 amendements déposés sur le projet de loi « Asile et Immigration ». Une longue journée de débat, qui a donné suite à des tensions mais à l'adoption également d'un amendement de la rapporteure LREM Elise Fajgeles, qui modifie la liste des pays d'origine « sûrs » pour en exclure les Etats dans lesquels l'homosexualité « fait l'objet de mauvais traitements ou de sanctions pénales ».

« La problématique est apparue au cours des auditions. Il semble évident qu'un pays ne peut être considéré comme "sûr" s'il pénalise ou criminalise l'homosexualité », a insisté Elise Fajgeles.

« Nous devons combattre sans relâche la défense des droits LGBT, que ce soit sur notre territoire, comme partout dans le monde. Cet amendement est essentiel, pour que personne ne puisse se voir refuser de protection en raison de son orientation sexuelle ».

Les personnes LGBT sont persécutées dans au moins 75 pays, dont 13 qui prévoient la peine capitale, parmi lesquels le Pakistan, l'Afghanistan ou encore l'Arabie saoudite, le Brunei, l'Iran, le Soudan, dans certaines parties de la Somalie et du nord du Nigeria, et au Yémen. Et lorsque les LGBT ne se retrouvent pas hors la loi, ils sont victimes de discriminations, violences, d’actes de torture et assassinats de masse, comme en Tchétchénie, où le président Kadyrov a confirmé « ses velléités de purification ».