Katy Perry accusée de promouvoir l'homosexualité et "flirter avec Satan"

Katy Perry accusée de promouvoir l'homosexualité et "flirter avec Satan"

Illuminatis et sorcellerie, tout feu, tout flamme, « tunées » sur lion futuriste, requins danseurs… Dimanche dernier, la chanteuse assurait la mi-temps du célèbre championnat annuel de football américain, pendant lequel elle a livré un show pop exceptionnel, alliant la qualité à l’amusement et faisant preuve d’une énergie rafraîchissante.

Spectacle grandiloquent de quelques 12 minutes qui aura également attiré les foudres de Linda Harvey, responsable de l’organisation Mission America, pour qui la performance… de la chanteuse serait « une invitation à la possession démoniaque ».

Très marquée à droite et toujours en guerre ouverte contre la communauté LGBT aux Etats-Unis, selon Linda Harvey, Katy Perry fait la promotion du satanisme et de l’homosexualité, notamment avec son morceau « I Kissed A Girl ».

« La confusion sexuelle va de pair avec l’apostasie spirituelle », selon Linda Harvey, qui estime que Katy Perry « flirte avec Satan ».

Katy Perry était également en lice aux Grammy Awards cette année dans les catégories ‘Album Pop’ avec Prism et ‘Meilleur Duo Pop’ pour son titre Dark Horse feat Juicy J. L’artiste est montée sur la scène du Staples Center pour livrer une prestation émouvante de By The Grace of God, un titre plus intimiste qui figure sur son dernier album sorti en 2013 :

Mais comme il s’agit de la prestation du Super Bowl dont il s’agit dans l’article et que nous aimons jouer avec « la magie », en avant pour le « Halftime Show » :

STOP HOMOPHOBIE