Violente agression d'un jeune homosexuel en plein centre ville de Tunis : La victime hospitalisée

Violente agression d'un jeune homosexuel en plein centre ville de Tunis : La victime hospitalisée

Ce dimanche 28 novembre, Haythem, 21 ans, l'un des six étudiants de Kairouan arrêtés en décembre 2015 pour homosexualité, a été attaqué en plein centre ville de Tunis par deux individus qui l'ont reconnu, sa photo ayant largement été diffusée à l'époque.

« Pédé, pervers, malade mental... » Harcelé verbalement, le jeune homme a bien tenté de les ignorer pour s'enfuir, mais ses agresseurs l'ont rattrapé. Frappé en plein visage avec une bouteille en verre, il a également été poignardé à la main, alors qu'il essayait d'utiliser son téléphone, que ses assaillants lui ont arraché avant de disparaître...

La victime a été hospitalisée et opéré de l'œil ce lundi, souligne Ramy Ayari, membre de Stop Homophobie et président de l’association tunisienne « Without Restriction », qui milite contre les discriminations.

Selon des témoins, Haythem aurait par ailleurs imploré l'intervention de policiers, qui ont assisté à la scène sans toutefois réagir, précise Mounir Baatour, président de l'association Shams, qui déplore « la punition collective et sévissante des gays » et pointe « la responsabilité des médias qui cultivent la haine à l'égard des homosexuels en Tunisie ».

Valentine Monceau
stophomophobie.com