-->

"Google Traduction" retire des injures homophobes de ses résultats et présente ses excuses

"Google Traduction" retire des injures homophobes de ses résultats et présente ses excuses

>> Google apologises over anti-gay slurs in translation service

"C'est gagné ! Grâce à notre mobilisation, Google a corrigé ses codes ce vendredi pour retirer les insultes anti-gays de son outil de traduction", a annoncé mardi 27 janvier le collectif de défense des droits LGBT "All Out" dans un communiqué.
Cette information a été confirmée par un porte-parole de l'entreprise américaine.

Lorsque l'internaute demandait la traduction du mot anglais « gay », Google affichait plusieurs insultes homophobes comme « pédé » ou « tapette ». Ces propositions étaient faites dans d'autres langues, dont l'espagnol et le portugais...

10409050_960517117309148_7458693312288892927_nNous avons signé la pétition par milliers, et Google nous a écoutés. Ça donne une petite idée de notre puissance quand nous nous rassemblons.

« Nous sommes parvenus à être entendus de Google très rapidement », se félicite M. Bonnet, directeur des campagnes pour All Out. De son côté, la firme américaine a présenté par le biais d'un porte-parole ses « excuses pour toute offense que cela a pu causer ».

Selon Google, c'est le caractère « automatique » de son outil qui explique ces traductions : Google Traduction s'appuie en effet sur des traductions existant par ailleurs sur Internet pour affiner ses résultats.

Le fonctionnement automatique de certains outils de Google fait régulièrement polémique. L'entreprise a noué en 2012 un accord avec l'Union des étudiants juifs de France pour que cesse de s'afficher le terme « juif » accolé aux noms de personnalité recherchés sur Google. Un an plus tôt, les noms de plusieurs moteurs de recherche spécialisés, comme The Pirate Bay, disparaissaient des suggestions de recherche dans le cadre de la lutte contre le piratage.

>> Google has apologised after its translation service replaced the word gay with poof and faggot.

The problem was highlighted by campaign group All Out which launched a petition requesting that the search engine use neutral language instead.

In a statement to All Out, Google said: ‘As soon as we were informed…we immediately worked to fix the issue. We apologize for any offense this has caused people.’

All Out said: ‘We won! Thanks to our mobilization, Google implemented a fix on Friday to take out anti-gay slurs from its translation tool.’

According to All out, the worst translations occured when converting English into Spanish, French, or Portugese.

Great news. We got word over the weekend that Google fixed its translations of "gay" and other words that suggested offensive ones like "faggot".

We're glad to see Google taking action so quickly, and they apologised too! When our campaigner Leandro first noticed the problem, he noted Google Translate reaches 500 million people each month -- that's 500 million people who were being taught words too often used as slurs.