Quel bleu pour la vague de l'UNI ?

On connaissait la « vague rose », puis la « vague bleue marine », l’UMP veut sa « vague bleue » et l’UNI (Union Nationale Inter-Universitaire) la veut comment sa vague ? Le panel de bleu est large… une « vague bleue hématome » ?

L’Union nationale inter-universitaire (UNI), fédération d’étudiants et de professeurs se revendiquant de « droite populaire, proche de l’UM…
P ? », a lancé hier une pétition contre le mariage et l’homadoption homosexuels.

L’UNI souhaite dénoncer la volonté du gouvernement de faire adopter à marche forcée le mariage homosexuel et l’adoption homoparentale espérant ainsi détourner l’attention des Français des questions économiques et sociales. Selon la fédération universitaire le mariage homosexuel et l’adoption homoparentale auront de telles conséquences sur notre société que l’on ne peut traiter cette question à la légère et accepter que le débat autour de cette question soit confisqué.

Comme pour lutter contre le PACS, en 1999, l’UNI prévoit une série de tractage et d’affichage dans les prochaines semaines, juste avant la présentation du projet de loi en Conseil des Ministres le 24 octobre.

L’UNI semble également avoir la mémoire courte. Le débat sur la question du mariage et de l’adoption pour les couples de même sexe a déjà eu lieu. Et à deux reprises : lors de l’élection présidentielle, puis lors des législatives. Les Français ont voté en toute connaissance de cause. L’engagement 31 de François Hollande était clair : J’ouvrirai le mariage et l’adoption aux couples homosexuels. Quant à la situation économique de notre pays, elle est le fruit de dix années de gestion des affaires par l’UMP dont l’UNI en est proche…

Par Giuseppe Di Bella