-->

Mariage pour tous : Le Pape n’a jamais demandé l’abrogation de la loi

Mariage pour tous : Le Pape n’a jamais demandé l’abrogation de la loi

Le pape François a déclaré que le rôle des parlementaires était, parfois, "d'abroger" des lois. Certains y ont vu une attaque claire envers le mariage pour tous.

Qu'a vraiment voulu dire le pape François samedi 15 juin ? Le souverain pontife recevait 45 parlementaires français. "Votre tâche est certes technique et juridique, consistant à proposer des lois, à les amender ou même à les abroger", leur a-t-il dit.

Le pape ne fait pas explicitement fait part de sa volonté de voir abroger la loi ouvrant le mariage aux personnes de même sexe en France. Dans le verbatim du discours prononcé par le souverain pontif, mis en ligne par le site internet du journal La Croix, les mots "mariage", "euthanasie" ou "avortement" ne sont jamais prononcés.

"En tant qu’élus d’une Nation vers laquelle les yeux du monde se tournent souvent, il est de votre devoir, je crois, de contribuer de manière efficace et continue à l’amélioration de la vie de vos concitoyens que vous connaissez particulièrement à travers les innombrables contacts locaux que vous cultivez et qui vous rendent sensibles à leurs vraies nécessités", a-t-il dit.

A aucun moment la loi sur le mariage pour tous n’a été évoquée : Thomas Thévenoud, député PS

Quant au passage qui soulève nombre de critiques, le voici : "Votre tâche est certes technique et juridique, consistant à proposer des lois, à les amender ou même à les abroger. Il vous est aussi nécessaire de leur insuffler un supplément, un esprit, une âme dirais-je, qui ne reflète pas uniquement les modes et les idées du moment, mais qui leur apporte l’indispensable qualité qui élève et anoblit la personne humaine. Je vous formule donc mes encouragements les plus chaleureux pour continuer dans votre noble mission, cherchant toujours le bien de la personne en promouvant la fraternité dans votre beau pays."

Le député socialiste Thomas Thévenoud, présent lors de la rencontre, a défendu les propos du pape sur son compte Twitter :

Thomas Thévenoud @tthevenoud

Sur son blog, il précise : "Je peux attester qu’à aucun moment la loi sur le mariage pour tous n’a été évoquée, ni par le Pape, ni par le sénateur Charles Revet qui s’est exprimé au nom de la délégation."

Capture d’écran 2013-06-17 à 00.49.34Le PS accuse

Pour certains, ces mots visent clairement des lois pouvant être considérées comme contraires aux principes de l’Église catholique, de l'avortement à l'euthanasie en passant par le mariage gay.

Par ,