L'État du Michigan approuve un texte condamnant la pratique du sexe anal et/ou oral jusqu’à 15 années d’emprisonnement

L'État du Michigan approuve un texte condamnant la pratique du sexe anal et/ou oral jusqu’à 15 années d’emprisonnement

>> Michigan passes bill saying anal sex is punishable by 15 years in prison

Le sénat du Michigan, État du Midwest des États-Unis, a adopté en début de semaine un projet de loi punissant d’une peine jusqu'à quinze ans de prison la sodomie et la fellation, chez les hétérosexuels comme les homosexuels. A l'instar de l'Utah, de la Floride ou du Kansas, le Michigan réaffirme ainsi sa position, déjà en vigueur depuis plus d'une décennie, en dépit d'un arrêt de la Cour Suprême en 2003, qui déclarait « inconstitutionnelle » ce type de législation.

Selon le texte, mis en ligne sur le site Michigan Legislature : « Une personne qui commet l’abominable et odieux crime contre nature avec le genre humain ou avec n’importe quel animal est coupable d’un délit puni d’emprisonnement n’excédant pas 15 ans ».

Les sénateurs devaient initialement réviser la formulation du projet baptisé « SB 219 », qui se base sur la « Loi de Logan », du nom d’un Husky sibérien décédé des suites d’une attaque à l’acide. Le texte avait été promulgué en 2013 pour empêcher les tortionnaires d’animaux de pouvoir en adopter.

Mais, si la loi est censée s'appliquer indépendamment de l'orientation sexuelle, il aurait pourtant suffi de retirer « avec le genre humain » pour éviter des comparaisons douteuses et une nouvelle stigmatisation des homosexuels, souligne le mouvement The New Civil Rights. « Le Sénat ne condamne pas uniquement les pratiques sexuelles anales et orales, il les place également sur le même plan que la zoophilie ». Interrogé par le média, le Sénateur républicain Rick Jones, à l’origine du projet, assure néanmoins que cette seule modification « aurait mis en péril toute la loi » : « Personne ne veut la modifier ! A chaque fois que je revenais sur cette précision, j'entendais déjà les tensions et arguments pleuvoir de tous les côtés. »

Le projet devrait-être encore présenté devant la Chambre des Représentants de l'état pour approbation. Si la loi a peu de chance d'être réellement appliquée, les associations de défense des droits LGBT espèrent toutefois que le libellé du texte sera modifié.

Terrence Katchadourian
stophomophobie.org

>> The Michigan Senate has passed a bill that reaffirms the state’s unconstitutional ban on anal sex.

Senate Bill 219 comes as part of a package called Logan’s Law, which aims to keep pets out of animal abusers hands, and includes a rewording of the state’s ban on bestiality and sodomy, effectively reaffirming the law.

It would see prison sentences of up to 15 years for those who engage in anal or oral sex, regardless of their sexuality, despite the US Supreme Court declaring such laws unconstitutional.

The bill reads: “A person who commits the abominable and detestable crime against nature either with mankind or with any animal is guilty of a felony punishable by imprisonment for not more than 15 years.”

Speaking to The New Civil Rights Movement, GOP Senator Rick Jones said simply removing the words “with mankind” would jeopardise the whole bill.

He said: “The minute I cross that line and I start talking about the other stuff, I won’t even get another hearing. It’ll be done. Nobody wants to touch it.

“I would rather not even bring up the topic, because I know what would happen. You’d get both sides screaming and you end up with a big fight that’s not needed because it’s unconstitutional.”

The bill is headed to the House for approval as early as next week, meaning there’s still time to change the wording.