Grèce : après les immigrés, les néonazis d’Aube dorée attaquent les homosexuels

Après les agressions perpétrées contre des immigrés, l’Aube dorée s’attaque désormais aux homosexuels dans les rues d’Athènes. Le programme de l’organisation néo-nazie prévoit également l’élimination des handicapés physiques, des malades mentaux, des toxicomanes des « alcooliques incurables et des porteurs de gènes viciés ».

Lundi soir, place Omonia, deux hommes ont été frappés par deux membres de l’organisation Aube dorée, après avoir osé affirmer leur homosexualité.

« Vous êtes homos ? » leur ont demandé les passagers d’une voiture qui passait près d’eux. Les deux hommes ont répondu par l’affirmative et, quelques minutes plus tard, ils les ont vus se diriger vers eux de façon menaçante et ont été frappés sans avoir même le temps de dire un mot. Ils ont été blessés, heureusement de façon légère. Les agresseurs se sont éloignés rapidement. Deux témoins ont aidé le couple, dont un Pakistanais travaillant dans un kiosque et qui s’est excusé de ne pas être intervenu plus tôt : « ils nous en font voir tous les jours, mais je ne voulais pas m’en mêler pendant le travail. » La police est arrivée sur les lieux un peu plus tard.

L’une des victimes est allée faire une déposition, mais il manque certaines données pour que l’enquête puisse progresser, comme le numéro de la plaque d’immatriculation de la voiture. Quelques jours auparavant, la même personne avait été victime de moqueries de la part d’une patrouille des MAT (Unité spéciale de rétablissement de l’ordre). Il semble bien que les différences n’ont plus leur place dans la société grecque...

Cet incident n’est pas unique en son genre, ces derniers temps, et on constate même une augmentation de ce type d’agressions. Il y a quelques jours, selon des témoins, dans le quartier athénien du Céramique, des tracts s’adressant aux homosexuels étaient distribuées avec pour titre : « Vous êtes les prochains sur la liste ». Aube dorée ne cherche pas à nier officiellement ces faits. Comme les nazis allemands, l’organisation de Nikolaos Michaloliakos, outre les étrangers, rejette également les homosexuels, et tous ceux qui rencontrent des problèmes psychologiques et mentaux, ou encore souffrent d’un handicap physique.

L’aile verte, qui traite de l’aspect écologique des idées du parti, a publié un article reprenant les thèses d’un scientifique canadien : « Les paranoïaques, les retardés mentaux, les schizophrènes, les épileptiques, les porteurs de gènes viciés, les alcooliques incurables, les toxicomanes et d’autres, doivent être stérilisés », peut-on y lire.

Le pire dans cette affaire est que ces positions ont trouvé un terrain favorable dans la société : deux mois après leur entrée au Parlement, les membres de l’Aube dorée osent formuler des idées dont nous pensions qu’elles avaient été oubliées pour toujours.

 

 

source:http://balkans.courriers.info/article20589.html

Comments are closed.