Allemagne : Tollé après les propos « racistes et homophobes » du commissaire européen Günther Oettinger (VIDEO)

Allemagne : Tollé après les propos « racistes et homophobes » du commissaire européen Günther Oettinger (VIDEO)

Günther Oettinger, qui devrait prochainement accéder au portefeuille du Budget au sein de l'exécutif européen, a égratigné les Chinois, qualifiés de « bridés », les femmes aussi ou encore le « mariage homosexuel, que l'Europe voudrait imposer au reste du monde », a-t-il affirmé mercredi soir, lors d'un discours prononcé devant la fédération patronale allemande à Hambourg. Sa diffusion en vidéo a provoqué une énorme vague de protestation, qui dépasse désormais les frontières de son pays.

« Un commissaire européen doit pouvoir défendre avec crédibilité les valeurs européennes de non discrimination au lieu de répandre des préjugés racistes et homophobes », a réagi dans un communiqué Stefanie Schmidt, porte-parole de la Fédération des gays et lesbiennes d'Allemagne (LSVD), en exigeant des excuses.

Günther Oettinger « devrait d'urgence repenser sa vision du monde », a également estimé la secrétaire générale du Parti social-démocrate (SPD), Katarina Barley, interrogée par le magazine Der Spiegel. « Quelqu'un qui répand ouvertement les opinions racistes et homophobes se disqualifie pour les plus hautes fonctions politiques », a-t-elle ajouté.

Invité à la réception, Frank Compernolle, attaché économique et commercial pour la Wallonie et Bruxelles raconte pour sa part dans les colonnes du Soir qu'il a pris la décision de quitter les lieux, le discours d'Oettinger « tenant davantage du café du commerce, que d’une allocution de commissaire européen. »

L'association française SOS Racisme a par ailleurs appelé le président de la Commission Jean-Claude Juncker et la chancelière allemande Angela Merkel à « prendre les sanctions adéquates face à ce comportement indigne ». 

Interrogé par le journal Die Welt, Günther Oettinger se défend de tout mépris à l'égard de qui que ce soit, évoquant des « expressions familières ».

1 Comment

Comments are closed.