Jeunesse LGBT : Nous sommes à votre écoute

Nous avons pu constater pendant nos premières années d'existence la réalité du quotidien pour certains : manque de communication ou difficile avec les parents, familles et adultes en général. Vous écouter reste essentiel.

joelle a l'écoute des jeunes LGBT - stop homophobie En milieu scolaire, ils sont pointés du doigt d'office, avec toutes les discriminations en tout genre qui suivent. Parce qu'on aura vite de vous acculer d'étiquettes. C'est un mot d'ordre qui revient souvent! Difficulté à s'intégrer, avec un rejet systématique des groupes...

Ils finissent pas s'isoler, et c'est fatal. La suite est relativement facile à imaginer. Les associations, dont le Refuge et SOS Homophobie, nous auront prévenu : 13 fois plus de suicides chez les populations de jeunes homosexuels en 2011... Et, avec ces relents d'agressions et l'affranchissement, comme ils disent, de la "parole homophobe" depuis les dérives houleuses engendrées par le projet de loi en faveur de l'égalité, les "lignes d'écoute" des associations concernées sont débordées, avec pratiquement plus du double d'appels de ces jeunes en souffrance, par comparaison aux statistiques de l'année précédente.

Statistiques? On parle de nos jeunes, qui restent encore et toujours sans réponse à des doutes qui nous concernent d’apaiser.

Joelle, qui est d'abord et avant tout une maman heureuse, et même jeune grand-maman, avoue qu'elle est toujours consternée, et ne se fait pas à cette idée que des parents puissent "désirer", "avoir", "aimer" puis... "rejeter" ces mêmes enfants parce que soit disant : leur orientation sexuelle?!
Les enfants ne sont pas forcément à l'image des parents. Bien que nous ayons tendance à choisir à leur place, ils n'en seront pas forcément à notre image.
Et, bien qu'ils puissent s'identifier par un mode d'éducation, les parents ne décident pas de leur orientation sexuelle.
La sexualité est une toute autre notion, bien trop personnelle pour que nous, adultes et parents ne puissent la contrôler ou l'éduquer chez nos enfants.
C'est une partie qui nous échappe, parce qu'elle reste propre à chacun. Souvenez-vous... quand avez-vous choisi votre orientation?
Jamais?!! Évidemment!

Et puis, il y a toujours cette ombre de la religion qui revient dans les propos : "suis-je maudit?" ou "...mes parents disent que j'irai en enfer"... "le petit Jésus sera fâché"... Pourtant, si nous sommes tous bien nés d'une même souche, comme le confirme nos scientifiques, ou encore même à l'image d'un créateur unique ou multiple, peu importe les convictions, prétendre à des "amours de contre-nature" reviendrait à oser remettre en question la toute grandeur du Divin dans son œuvre. Quel blasphème! N'est-ce pas chers amis fidèles?!

En tant que porte-parole de l'association STOP Homophobie, Joelle a donc "décidé" d'utiliser le support a bon escient et rester du mieux possible disponible et à l'écoute de ces jeunes qui n'ont personne à qui se confier pour exprimer leur détresse. Psychologie? Joelle en a les qualification. Elle entend, discute, échange, réoriente vers les structures adéquates si nécessaire ou conseille en toute discrétion. Les questions fusent, les doutes persistes, les amalgames également, et compte tenu de sa propre expérience sur nos pages, et de son vécu, miracle de la "survivance", Joelle considère la vie précieuse. Et la donner pour la reprendre, ou la "foutre en l'air" comme elle l'aura souvent entendu au travers des témoignages de ces enfants rejetés, est préjudiciable pour tous. Ces enfants sont aussi "notre avenir" à tous.

Retrouvez la page de Joelle sur Facebook

Pour contacter Joëlle

NewsLetter

Recopiez le formulaire de sécurité :
captcha