Selon Jair Bolsonaro, « l'OMS encourage les enfants à la masturbation et à l'homosexualité »

En désaccord avec les recommandations de l'agence pour faire face au COVID-19, le président d'extrême droite brésilien a lancé ces accusations, avant de supprimer son message.