-->

Conseil des ministres : La France maintient la nomination de Laurent Stefanini en tant qu'ambassadeur au Vatican

Conseil des ministres : La France maintient la nomination de Laurent Stefanini en tant qu'ambassadeur au Vatican

Matignon redoutait dès le départ que cette nomination ne se transforme en une affaire médiatisée. Mais malgré les réticences, la France n'entend pas céder.

C'est ce que Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, a confirmé ce mercredi après le conseil des ministres : "La France a fait un choix d'avoir un ambassadeur auprès du Vatican. Ce choix s'est porté sur M. Stefanini et cela reste la proposition de la France", a-t-il expliqué.

Du côté du Vatican, silence radio après cette déclaration. "Je n'ai pas de commentaire à faire, car cela relève strictement des relations entre Etats", a dit le porte-parole du Saint-Siège.

Laurent Stefanini, 55 ans, catholique pratiquant, a pourtant déjà occupé la fonction de numéro deux de la diplomatie auprès du Vatican de 2001 à 2005, laissant à Rome d’excellents souvenirs.   Catholique, sans enfant, ni marié, ni pacsé, l’intéressé est devenu ensuite conseiller pour les affaires religieuses du Quai d’Orsay bénéficiant, à Rome, de hauts soutiens, comme celui du cardinal Jean-Louis Tauran. L’archevêque de Paris, le cardinal André Vingt-Trois, a aussi plaidé en sa faveur. Quant à la porte-parole de la Manif pour tous, Ludovine de la Rochère, elle dément auprès de La Croix les informations du JDD selon lesquelles elle serait intervenue contre sa nomination auprès du nonce apostolique.