Agression homophobe à Saint-Pierre-Eynac : Le procès aura lieu en août

Agression homophobe à Saint-Pierre-Eynac : Le procès aura lieu en août

Le 17 mai dernier les gendarmes de Haute-Loire recevait l'appel d'un homme agressé à coups de pierres et de tirs de carabines à plomb par des individus sur une aire de repos, connue pour être un lieu de rencontres homosexuelles.

L'enquête a permis de remonter jusqu'à quatre jeunes, tous résidant du secteur. Ils ont été placés en garde à vue et devaient être jugés en comparution immédiate ce jeudi.
Le magistrat a estimé les garanties suffisantes pour décider de les remettre en liberté sous contrôle judiciaire.

Deux d'entre eux, suspectés d’avoir été les plus « actifs » du groupe devront ainsi répondre de leurs actes devant le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay. Leur procès aura lieu le 25 août prochain et ils encourent une peine de 7 ans d'emprisonnement si le caractère homophobe est retenu.

Les blessures de la victime avaient nécessité une incapacité totale de travail de dix jours.